Thursday, 21 January 2016

MY INTERVIEW ON FLOW: NINA THE DESIGN POETIQUE, MILAN..AND PROSECCO!

Eloise Morandi
•  41 ans  Designer, directrice artistique, fondatrice de Nina and other Little Things Elle est anglaise et vit à Milan Ninalittlethings.com

• • @ninathelittle • • tumblr • • facebook • •  shop on line • • instagram • •


Comment Nina est-elle née?
• Je l’ai dessinée pour la première fois pendant la Design Week de Milan, en avril 2005. Je me souviens parfaitement de ce jour, je me suis assise par terre pour me reposer, quand, tout d’un coup, une petite poupée a pris forme dans mon carnet. Je l’ai aussitôt coloriée
en rouge ; c’était la seule couleur que j’avais sur mon bureau. Depuis, je n’ai jamais cessé de dessiner Nina.
Qu’est-ce que le design poétique?
• Nina n’a pas de lèvres mais elle peut communiquer, elle n’a pas de bras ou de mains, mais elle peut agir. Comment? Grâce à l’imagination. Souvent, les gens me disent qu’ils ont le sentiment d’avoir une petite Nina avec eux. C’est cela, pour moi, le design poétique. Des signes simples et des lignes évocatrices qui éveillent l’imagination.


Comment vous êtes-vous orientée vers une carrière artistique?
• À 26 ans, j’avais une vie classique: un travail dans l’importation, un petit ami, une maison, un chien, mais je souffrais d’un manque d’expression. Un vendredi, j’ai démissionné et le lundi suivant, j’étais à Milan pour suivre mes premiers cours à l’école polytechnique de design. J’ai eu des professeurs passionnants comme Bruno Munari, Gio Ponti, Max Huber...
Nina a pris plus de place dans ma vie, sa personnalité s’est affirmée, petit à petit. Mon patron, Paolo Bazzani, un grand designer italien, est devenu mon associé et, ensemble, nous avons développé le studio Nina and other Little Things.
Aujourd’hui, en France, je collabore avec Clairefontaine, Hachette et des magazines. Pourquoi pas Flow?



Quelles sont vos envies pour 2016?
• Mes projets? J’aimerais beaucoup créer des dessins animés avec Nina, j’ai déjà au moins vingt idées de thématiques à développer. Ce serait vraiment fou, une petite minute poétique à la télévision. J’adorerais collaborer avec Greenpeace, WWF... J’aimerais tellement que Nina soit porteuse de messages pour la planète.
Et devinez quoi?
• Voir mes amis, tomber amoureuse, courir au parc sans destination précise et boire une flûte de prosecco devant le merveilleux coucher de soleil milanais •


NINA'S SHOP ON LINE

NINA'S SHOP ON LINE

On the SHOP ON LINE you may also find fine little art and commission customized illustrations.